Les gens du Mellah - La vie juive au Maroc à lépoque précoloniale.pdf

Les gens du Mellah - La vie juive au Maroc à lépoque précoloniale PDF

Shlomo Deshen

La communauté juive du Maroc fut lune des plus importantes du monde musulman. Installés le long des côtes méditerranéennes dès lépoque romaine, les juifs devaient au fil des siècles constituer de très nombreuses communautés dans tout le pays, chacune ayant des traits bien spécifiques. Larrivée des juifs chassés dEspagne au XVIe siècle devait apporter une dimension nouvelle au judaïsme marocain. Shlomo Deshen, étudiant dune part les archives laissées par les lettrés et les rabbins des XVIIe et XVIIIe siècles et se fondant dautre part sur les plus récentes études historiques et anthropologiques, recrée dans cet ouvrage la société juive traditionnelle du mellah , avec ses structures communautaires et familiales, ses responsables, ses activités économiques et ses productions culturelles, et analyse les rapports particuliers des juifs du Maroc avec leurs voisins musulmans. Les Gens du mellah apporte une contribution originale à lhistoire et à la civilisation des juifs dAfrique du Nord et du Moyen-Orient.

Les Juifs sont installés au Maroc depuis des temps millénaires que les historiens situent à l'époque du roi David, c'est à dire au Xème siècle avant l'ère chrétienne. Il est probable que depuis la destruction du premier temple de Jérusalem (VIème siècle avant J.C.) des Juifs émigrèrent vers des contrées lointaines, en Afrique, en Espagne et au Maroc en particulier. Familles de Fès | Le Mellah de Fès

5.94 MB Taille du fichier
9782226049346 ISBN
Libre PRIX
Les gens du Mellah - La vie juive au Maroc à lépoque précoloniale.pdf

Technik

PC et Mac

Lisez l'eBook immédiatement après l'avoir téléchargé via "Lire maintenant" dans votre navigateur ou avec le logiciel de lecture gratuit Adobe Digital Editions.

iOS & Android

Pour tablettes et smartphones: notre application de lecture tolino gratuite

eBook Reader

Téléchargez l'eBook directement sur le lecteur dans la boutique www.cocoasharp.org ou transférez-le avec le logiciel gratuit Sony READER FOR PC / Mac ou Adobe Digital Editions.

Reader

Après la synchronisation automatique, ouvrez le livre électronique sur le lecteur ou transférez-le manuellement sur votre appareil tolino à l'aide du logiciel gratuit Adobe Digital Editions.

Notes actuelles

avatar
Sofya Voigtuh

Du Judaïsme en terre d'Islam : le mellah de Marrakech 1/2 – Épreuves et Libération : les Juifs du Maroc pendant la Seconde guerre mondiale, de Joseph Toledano, aux éditions Elkana. 39,99€. – Les gens du mellah : la vie juive au Maroc à l’époque précoloniale, de Shlomo Deshen, aux éditions Albin Michel. 270 pages. 18,60€. – Il était une fois…

avatar
Mattio Müllers

Rabat-Sale, la vie juive,les mellahs..l'historique Peut les gens appelaient cette porte "Bab ElMellah" alors que le nom officiel c'est "Bab Telegraphe". En longeant la rue de l'ecole de l'alliance israelite où habitait le directeur de l'ecole monsieur Waknine ZL, en face des magazins de tissus on trouve une plaque ancienne portant le nom de "quartier telegraphe". Répondre Citer Tweet Facebook Google+. cigalou. Re: Rabat-Sale, la vie juive

avatar
Noels Schulzen

Noté /5. Retrouvez Les Gens du Mellah : La vie juive au Maroc à l'époque précoloniale et des millions de livres en stock sur Amazon.fr. Achetez neuf ou d'occasion

avatar
Jason Leghmann

Mellah : La vie juive au Maroc à l'époque précoloniale la vie juive au Maroc à l'époque précoloniale. Les Gens du Mellah. : la vie juive au Maroc à l'époque précoloniale. Gdalia Janine Editeur : Albin Michel Année. Néanmoins, la communauté juive marocaine reste aujour- . de la Tunisie de cette époque, en

avatar
Jessica Kolhmann

Si le mellah de Fès m’était conté – Zamane Le conte, un remède à l’amnésie Bouskila, lui, n’oublie pas. Par exemple, il raconte à ses touristes un événement dramatique d’avril 1912 – dit « tritel » – resté gravé dans la mémoire collective juive : la mise à sac du mellah de Fès et le massacre des juifs, perpétrés par des soldats mutins, des émeutiers et pillards musulmans, à quoi s’ajoutèrent les