Poétique N° 147, Septembre 20.pdf

Poétique N° 147, Septembre 20 PDF

Seuil

Quentend-on par journal personnel en ce début de me siècle, à un moment où le genre connaît un développement sans précédent? Quels sont, du journal de Stendhal au Mausolée des amants dHervé Guibert, les caractères de ces textes, quon les appelle journaux intimes, journaux littéraires, journaux de voyage, journaux de guerre... ? Tenter de répondre à cette question, cest dabord rencontrer la figure du diariste, source et objet du discours personnel, en retrait du monde et penché sur ses propres profondeurs, développant le discours quil ne tient pas devant autrui. Cest ensuite lire les notes quotidiennes comme autant de saisies de linstant et de jalons du passage du temps, qui font du journal une espèce dhistoire, un récit apparemment sans structure, disparate et bigarré. Cest encore poser la question de la destination, ou plus précisément de la figure de lecteur que le texte pose ou présuppose: comment le diariste, qui affirme souvent nécrire que pour lui-même, prévoit-il, voire met-il en place une lecture extérieure? Cest enfin sinterroger sur le statut du genre: quelle littérarité le journal peut-il se voir reconnaître, par renversement des voleurs littéraires? Car, finalement, décrire le journal, cest se demander ce que peut être une littérature intime. Et cest se demander ce quest la littérature.

(Poétique, N° 147, Septembre 2006) Seuil, Jérôme Meizoz, Mervi Helkkula, Seiji Marukawa. qui affirme souvent n'écrire que pour lui-même, prévoit-il, voire met-il en place une lecture extérieure? C'est enfin s'interroger sur le statut du genre: quelle littérarité le journal peut-il se voir reconnaître, par renversement des voleurs littéraires? Car, finalement, décrire le

8.33 MB Taille du fichier
9782020840323 ISBN
Poétique N° 147, Septembre 20.pdf

Technik

PC et Mac

Lisez l'eBook immédiatement après l'avoir téléchargé via "Lire maintenant" dans votre navigateur ou avec le logiciel de lecture gratuit Adobe Digital Editions.

iOS & Android

Pour tablettes et smartphones: notre application de lecture tolino gratuite

eBook Reader

Téléchargez l'eBook directement sur le lecteur dans la boutique www.cocoasharp.org ou transférez-le avec le logiciel gratuit Sony READER FOR PC / Mac ou Adobe Digital Editions.

Reader

Après la synchronisation automatique, ouvrez le livre électronique sur le lecteur ou transférez-le manuellement sur votre appareil tolino à l'aide du logiciel gratuit Adobe Digital Editions.

Notes actuelles

avatar
Sofya Voigtuh

20 janv. 2014 ... La Poésie scientifique, de la gloire au déclin. 6. La philosophie ni la science n'ont affaire à la Muse. Des savants, des docteurs les mystères ...

avatar
Mattio Müllers

20 ARLES INFO - N°147 - DÉCEMBRE 2010 s e r V I C e s 20 ARLES INFO - N°147 - DÉCEMBRE 2010 Le mandat des conseillers généraux dure six ans mais des élections ont lieu tous les trois ans afin de renouveler la moitié de l’assemblée départementale. En 2011, c’est le canton ouest d’Arles qui est remis en jeu. Hervé Schiavetti, maire d’Arles, en est le conseiller général VOUILLOUX Bernard - Archives de la critique d'Art

avatar
Noels Schulzen

N° 142, septembre 2017 - La Revue de Téhéran | Iran

avatar
Jason Leghmann

LA CRÉATION POÉTIQUE CHEZ VAN LERBERGHE 147. sourire de l'enfant ou de la jeune femme, il reste quelque peu mystérieux et ne permet que d'entrevoir les sentiments. Le sourire n'entrouvre qu'une porte sur les jardins de l'âme et lui conserve son intimité et son secret. D' Entrevisions à La Chanson d'Eve, on note une légère évolution Vente 46 | BD | dimanche 25 septembre 2016 | Millon Belgique

avatar
Jessica Kolhmann

Ce folio est aussi daté (« 20 Septembre 67 » et précède donc le précédent. - « Langue poétique » (env. 20, f°13 (p. 447)) - « Langue poétique » (env. 20, f°14 (p.449)) - « Le discours poétique » (env. 22, f°71 (p. 681)) - « Différence de la poésie » (env. 23, f°19 (p. 721)) 51 Ces titres non seulement sont de type linguistique mais ils pointent un objet théorique Crise logique, crise poétique : Francis Ponge et Antonin ...